Escorteur d'Escadre Guépratte

Douzième d'une série de 18 escorteurs d'escadre, le Guépratte fut conçu comme escorteur antiaérien avant d'être refondu anti-sous-marin. Mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Bretagne à Nantes en août 1953, lancé le 8 novembre 1954, il est admis au service actif le 6 juin 1957.

Le 14 décembre 1966 est contitué le Groupe Naval d'Essais de Missiles (Groupe M). Ce groupe travaille au profit du Centre d'essais des Landes et étudie le comportement des engins balistiques. Il comprend l'escorteur d'escadre Guépratte, Le Savoyard, Le Basque (remplacé plus tard par Le Breton), et la 24ème division de dragueurs de mines.

Sa refonte en bâtiment anti-sous-marin est effectuée à l'arsenal de Brest d'août 1968 à août 1970.

Le 12 mai 1981 reste un des temps fort dans la vie de ce bâtiment. En effet, ce jour là un sous-marin nucléaire soviétique de la classe Victor (6 000 tonnes en plongée) est débusqué à 50 nautiques devant Toulon, alors qu'il est en train de pister le porte-avions Clemenceau. Le Guepratte, la frégate Georges-Leygues et plusieurs avions de patrouille maritime Atlantic et hélicoptères de lutte anti-sous-marine Lynx, se mettent en chasse. Le sous-marin tente tout pour semer ses poursuivants. Il stoppe brutalement, pour rester le plus silencieux possible, puis pousse des « pointes » de l'ordre de 30 noeuds (55 km/h). Après 18 heures de chasse, le sous-marin est contraint de faire surface, puis de quitter la zone.

A son désarmement le 5 août 1985, l'escorteur d'escadre Guépratte avait parcouru 640 000 milles en 2600 jours de mer. Sa coque prend le numéro de désarmement Q643 le 13 mars 1986. Elle est coulé le 9 novembre 1994 par deux missiles Exocet AM39 tirés par un avion de patrouille maritime Atlantic de la flottille 23F et par un Super-Etendard.

L'escorteur d'escadre Guépratte fut le premier bâtiment à porter ce nom, mais le nom du vice-amiral est repris de nos jours par la frégate furtive Guépratte (du type La Fayette).

Le Guépratte avait pour ville marraine, Granville.

Pour en savoir plus :
Les caractéristiques principales
Un portrait d'Emile Paul Aimable Guépratte
La frégate furtive Guépratte
Bibliographie sur les escorteurs d'escadres
Les escales de l'EE Guépratte
Une collection de photos
Les escorteurs d'escadre :
Type Nom Chantier
Sur cale
Mis à flot
En service.
Désarmé
Destinée
T47
D621 
Surcouf DCAN Lorient
16/07/1951
03/10/1953
01/11/1955
05/05/1972
1971 : ar. coulé suite abord. ; 1972 : av. cible tir
D622
Kersaint DCAN Lorient
01/12/1951
03/10/1953
20/03/1956
03/03/1984
1986 : coulé comme cible de tir en Atlantique.
D623
Cassard ACB, Nantes
11/1951
12/05/1953
14/04/1956
01/06/1976
1989 : démoli en Espagne
D624
Bouvet DCAN Lorient
16/06/1952
25/09/1954
13/05/1956
01/06/1983
Brise-lames Lorient, en attente démolition
D625
Dupetit-Thouars DCAN, Brest
24/03/1952
04/02/1954
15/09/1956
30/08/1988
Brise-lames Lanvéoc, en attente démolition
D626
Chevalier Paul FC Gironde, Bord.
02/1952
28/07/1953
22/12/1956
01/07/1971
5/1987 : Coulé (cible) par SEM du Clemenceau
D627
Maillé-Brézé DCAN Lorient
09/10/1953
02/07/1955
04/05/1957
01/04/1988
Musée naval à Nantes
D628
Vauquelin DCAN Lorient
08/03/1954
02/07/1955
03/11/1956
06/04/1987
2004:Coulé par SEM/CDG, puis pétardage GPD
D629
D'Estrées DCAN, Brest
06/10/1953
27/11/1954
19/03/1957
03/07/1985
2001:Coulé (cible) par Saphir en Méditerranée
D630
Du Chayla DCAN, Brest
07/1953
27/11/1954
04/06/1957
15/11/1991
2001:Coulé (cible) au large de la Bretagne
D631
Casabianca FC Gironde, Bord.
10/1953
13/11/1954
04/05/1957
01/12/1984
1987:Vendu pour démolition à Brest
D632
Guépratte ACB, Nantes
08/1953
08/11/1954
06/06/1957
05/08/1985
1994:Coulé (cible) par AM39 en Méditerranée
T53
D633
Duperré DCAN Lorient
02/11/1954
23/06/1956
08/10/1957
01/06/1992
Cimetière Landévennec, puis démolition
D634
La Bourdonnais DCAN, Brest
07/12/1954
15/10/1955
03/03/1958
29/11/1977
1992:Coulé par SM39 du Ouessant
D635
Forbin DCAN, Brest
07/12/1954
15/10/1955
01/02/1958
01/06/1981
1999:Coulé comme cible de tir en Atlantique
D636
Tartu ACB, Nantes
14/12/1954
02/12/1955
05/02/1958
30/04/1980
1998:Coulé comme cible à 80 nq de Lorient
D637
Jauréguiberry FC Gironde, Bord.
09/1954
05/11/1955
15/07/1958
16/09/1977
1986:Coulé comme cible, large de l'île du Levant
T56
D638
La Galissonnière DCAN Lorient
04/11/1958
12/03/1960
09/07/1962
20/04/1990
Cimetière Landévennec, en attente démolition
Les commandants du Guépratte
Capitaine de frégate Deverre 9 août 1955
Capitaine de frégate Duroux 16 février 1957
Capitaine de frégate Postec 31 décembre 1957
Capitaine de frégate Caubet 31 décembre 1958
Capitaine de frégate Lambert 31 décembre 1959
Capitaine de frégate Guyon 31 décembre 1960
Capitaine de frégate Le Franc 22 décembre 1961
Capitaine de frégate Guibert 29 décembre 1962
Capitaine de frégate Derlot 11 janvier 1964
Capitaine de frégate Jacolot 27 mars 1965
Capitaine de frégate Monnier 14 mai 1966
Capitaine de frégate Roumain de la Touche 14 décembre 1966
Capitaine de frégate Reviron 7 décembre 1967
Capitaine de frégate Grégoire 8 août 1970
Capitaine de frégate Josse 14 janvier 1972

Capitaine de frégate Hiéronimus

11 juillet 1972
Capitaine de vaisseau Laugier 24 janvier 1974
Capitaine de vaisseau Le Guen 26 juin 1975
Capitaine de vaisseau Diviès 14 décembre 1976
CC Magueur (prov) 28 janvier 1977
Capitaine de vaisseau Jammayrac 2 mars 1977
Capitaine de vaisseau Vidal de la Blache 7 juillet 1978
Capitaine de vaisseau Le Pichon 11 janvier 1980
Capitaine de vaisseau Estival 17 juillet 1981
Capitaine de frégate Célerier 25 mars 1983
Capitaine de frégate Cuny 3 octobre 1984

Jean-Michel Roche pour Net-Marine © 2010. Copie et usage : cf. droits d'utilisation.


[Sommaire Net-Marine]