Porte-avions nucléaire Charles de Gaulle


Français

Le porte-avions Charles-de-Gaulle est le premier et seul bâtiment de surface à propulsion nucléaire construit en France. Il est aujourd'hui le fer de lance de la Force d'Action Navale.

Equipé d'avions de combat Rafale, Super-Etendard, et d'avions de guet Hawkeye, il est à même d'intervenir dans des situations de crise majeure avec des capacités offensives inégalées jusque là.

Entre le début de sa construction, le 24 novembre 1987 et sa mise au service actif le 18 mai 2001, il s'est écoulé 14 ans, une durée qui s'explique par la complexité d'un projet gigantesque, mais surtout par l'étalement des crédits dû à des restrictions budgétaires.


Le porte-avions Charles de Gaulle à la mer (2009 - © MN / MT Quarante)

Ses débuts ont été marqués par diverses polémiques, souvent injustes, et liées à des défauts de construction, le moment le plus tragique restant la cassure franche d'un morceau d'une pale de l'hélice bâbord, le 10 novembre 2000, entre la Martinique et Norfolk.

Mais le Charles de Gaulle a depuis montré tout l'intérêt de cet outil stratégique et diplomatique sans égal, qui reste l'appanage des seules grandes puissances dans le monde.

Ainsi, après les attentats du 11 septembre 2001 à New-York, il a effectué, dans le cadre de la riposte alliée en Afghanistan, la mission Héraclès (décembre 2001 - juillet 2002), une opération majeure de lutte contre le terrorisme international. Depuis la mer d'Oman, il a participé au contrôle des mers, et pris part à des frappes aériennes dans la région aux côtés de nos alliés. Il est retourné en océan Indien plusieurs fois en 2004, 2006 et 2007, 2009 et 2010. Ses Rafale et Super-Etendard ont à nouveau effectué des missions de combat en soutien aux troupes françaises et étrangères de la coalition engagée en Afghanistan.

Le Charles de Gaulle est aussi une « ville flottante » haute de 75 mètres (soit un immeuble de 25 étages), où peuvent cohabiter 2000 hommes et femmes.

Ce porte-avions a pour ville marraine Paris depuis le 9 octobre 2001.

Pour en savoir plus :
Un porte-avions pour quoi faire ?
Les caractéristiques principales
Historique : 1980-1998 ; 1999 ; 2000 ; 2001 ; 2002 ; 2003 ; 2004 ; 2005 ; 2006 ; 2007 ; 2008 ; 2009 ; 2010, ex. Péan 2012, ...
Comparatifs : CDG / autres porte-avions et Super-Etendard / Rafale
Aéronefs : Super-Etendard, Rafale et Hawkeye
Techniques de catapultage de Super-Etendard , Rafale et d'appontage
Thèmes généraux sur les porte-avions
Un portrait du général Charles de Gaulle
Les porte-aéronefs de la marine nationale :
Nom
Sur cale
Lancé
En service
Retiré
.
Commandant Teste
 06/09/1927
 12/04/1929
 12/04/1934
 27/11/1942
.
Béarn
01/1914
15/04/1920
01/05/1928
31/03/1967
.
Dixmude
1940
18/12/1940
26/07/1945
1966
R95 
Arromanches
01/06/1942
30/09/1943

06/08/1946

05/09/1974
R96 
La Fayette
11/04/1942
22/05/1943
02/06/1951
20/03/1963
R97 
Bois Belleau
11/08/1941
06/12/1942
23/12/1953
12/09/1960
R98 
Clemenceau
11/1955
21/12/1957
22/11/1961
03/03/1998
R99 
Foch
15/02/1957
28/07/1960
15/07/1963
15/11/2000
R97 
Jeanne d'Arc
07/07/1960
30/09/1961
16/07/1964
 
R91 
Charles de Gaulle
14/04/1989
07/05/1994
18/05/2001
 
Les commandants du porte-avions Charles de Gaulle
Capitaine de vaisseau Willmot-Roussel 1er février 1997
Capitaine de vaisseau Edouard Guillaud 29 août 1999
Capitaine de vaisseau Richard Laborde 1er août 2001
Capitaine de vaisseau Xavier Magne 1er août 2003
Capitaine de vaisseau Denis Béraud 5 août 2005
Capitaine de vaisseau Stéphane Boivin 29 juin 2007
Capitaine de vaisseau Jean-Philippe Rolland 3 juillet 2009
Capitaine de vaisseau Olivier Lebas 1er août 2011
... ...
... ...

Jean-Michel Roche pour Net-Marine © 2014. Copie et usage : cf. droits d'utilisation.


[Sommaire Net-Marine]