Sous-marin Minerve

Baptisé le 19 septembre 1960, le sous marin Minerve est mis sur cale en mai 1958 aux chantiers Dubigeon, à Nantes, et mis à flot le 31 mai 1961,

Après une croisière d'endurance en eaux froides (Londonderry, Bergen, Göteborg) en novembre 1962. Il quitte Cherbourg pour rallier son nouveau port base Toulon, où il arrive le 22 décembre 1962. Il est affecté à la 1ère escadrille de sous-marins.
Depuis cette date il ne quittera plus les eaux de la Méditerranée.
Entré en service le 10 juin 1964, il effectue son premier et unique grand carénage dans un des bassins Missiessy de l'arsenal du 1er janvier au 1er octobre 1967.


Le sous-marin Minerve à Tarente (1964).

Le 27 janvier 1968, lors d'un exercice, il disparaît accidentellement au sud-est du cap Sicié (Var), par 1500 à 2000 mètres de fond.

La perte de la Minerve fera 52 victimes, et causera un profond traumatisme au sein de la marine française. Le général de Gaulle, que l'on disait volontier assez insensible à la mort, avait été profondément marqué par cette tragédie. Il embarqua à bord de l'Eurydice l'année suivante pour rendre hommage aux disparus de la Minerve sur les lieux du naufrage.

La cause de l'avarie fait l'objet de plusieurs hypothèses (collision, voie d'eau, noyage via le schnorchel, défaut de l'appareil à gouverner, explosion interne,...). Il est possible que l'accident soit le résultat d'un défaut de conception du sous-marin, auquel s'ajouterait la réaction en chaîne d'incidents mal maîtrisés. Deux principaux problèmes se posaient à l'époque, d'une part l'ergonomie du matériel, qui ne permettait pas toujours de réagir avec toute la promptitude nécessaire à un incident, d'autre part des difficultés de formation des équipages, à un moment où la constitution des équipages des premiers SNLE type Le Redoutable demandait beaucoup de monde, et où les méthodes d'entraînement étaient encore assez artisanales. Il n'y avait, par exemple, pas de simulateur à terre.

L'épave de la Minerve n'a toujours pas été précisément localisée, elle ne le sera peut-être jamais.

Pour en savoir plus :
Les caractéristiques principales
Un historique du sous-marin Minerve
In Memoriam : Les disparus du naufrage de la Minerve
Les bâtiments ayant porté le nom de Minerve
Objets de symbolique
Un site sur la tragédie de la Minerve
Les sous-marins de 800 tonnes type Daphné
Thèmes généraux sur les sous-marins
Une collection de photos

Dans la mythologie grecque, Eurydice est l'épouse d'Orphée, qu'il tenta sans succès de sauver des enfers.
Les sous-marins à hautes performances de 800 tonnes type Daphné :
. Nom Chantier
Sur cale
Lancé
En service
Désarmé Observations
S641 - Daphné Dubigeon, Nantes
03/1958
20/06/1959
01/06/1964
22/09/1989 23/11/1994 : Coulé comme cible
S642 - Diane Dubigeon, Nantes
07/1958
04/10/1960
20/06/1964
31/12/1987 22/10/1993 : Vendu pour démol.
S643 - Doris DCAN, Cherbourg
01/09/1958
14/05/1960
26/08/1964
20/08/1996 25/6/1999:Coque coulé accid.
S644 - Eurydice DCAN, Cherbourg
07/1958
19/06/1962
26/09/1964
04/03/1970 4/3/1970:Perdu corps et biens
S645 - Flore DCAN, Cherbourg
01/09/1958
21/12/1960
21/05/1964
29/03/1989 2006:Musée naval à Lorient
S646 - Galatée DCAN, Cherbourg
01/09/1958
22/09/1961
25/07/1964
22/10/1993 22/10/1998:Coulé comme cible
S647 - Minerve Dubigeon, Nantes
05/1958
31/05/1961
06/1964
27/01/1968 27/1/1968:Perdu corps et biens
S648 - Junon DCAN, Cherbourg
07/1961
11/05/1964
25/02/1966
08/10/1996 11/2004:Coulé comme cible
S649 - Vénus DCAN, Cherbourg
08/1961
24/09/1964
01/01/1966
03/11/1990 20/6/2002:Coulé comme cible
S650 - Psyché DCAN, Brest
01/06/1965
28/06/1967
07/06/1969
29/09/1998 4/2005:Coulé comme cible
S651 - Sirène DCAN, Brest
09/1965
28/06/1967
01/03/1970
30/05/1997 2005:Coulé comme cible
Les commandants du sous-marin Minerve
Lieutenant de vaisseau Houette 19 septembre 1964
Lieutenant de vaisseau Bouillot 5 avril 1966
Lieutenant de vaisseau André Fauve 21 janvier 1968

Jean-Michel Roche pour Net-Marine © 2011. Remerciements Patrick Du Cheyron, Gérard Rost, Serge Pelois, Serge Le Coustour, Patrick Venot. Copie et usage : cf. droits d'utilisation


[Sommaire Net-Marine]