Remorqueur côtier Bison

Le remorqueur côtier Bison est le dernier d'une série de trois bâtiments, désignés également comme « remorqueurs Voith-Schneider de 2 600 CV », et qui furent les premiers au sein du remorquage militaire français a être équipé de ce type de propulseur cycloïdal. Jusqu'à l'arrivée des RP50 à l'été 2002, ils seront restés les plus puissantes unités toulonnaises.

Ces 3 remorqueurs sont les derniers navires de surface construits par DCN Cherbourg. Ils sont dérivés d'une unité civile conçue et construite par les Chantiers et Ateliers de La Perrière à Lorient (aujourd'hui devenu Alstom à Lanester), et n'en diffèrent que par l'aménagement intérieur et la propulsion.

Le Bison est affecté à Toulon dès son admission au service actif le 18 mars 1981.


Le remorqueur côtier Bison à la mer devant Toulon (2003).

Son activité alterne entre le remorquage portuaire au profit des grands bâtiments (BPC, porte-avions, ...) et des missions côtières (surveillance du champ de tir de l'île du Levant, remorquage de cibles, lutte anti-pollution, concours divers), entrecoupées quelquefois d'escales sur la Côte d'Azur, la Corse, l'Espagne ou l'Italie.

De bien plus rares missions hauturières ont toutefois été réalisées lors de l'accompagnement d'un SNA type Rubis en Méditerranée occidentale (2007), ou de la Perle durant son transit du canal de Suez en 2011.

Mais le Bison peut s'enorgueillir avant tout, d'avoir accompagné, plusieurs bâtiments devenus cible de tir, vers leur dernière demeure. Il a ainsi eu une dernière fois au bout de la remorque, les coques de l'Ile d'Oléron (18 avril 2003), de la gabare Tianée (5 décembre 2003), du sous marin Dauphin (17 décembre 2003 ), du Triton (7 mai 2004) et de la Junon (22 novembre 2004), qui seront toutes coulées au large de Toulon.

Le pavillon de beaupré du Bison est aux couleurs de la Croix de Guerre 1939-1945, acquise par son prédécesseur, le contre-torpilleur Bison, le 3 mai 1940 au cours des opérations de Norvège. De ce fait l'équipage du remorqueur Bison porte également une fourragère symbolisant cette distinction.

Pour en savoir plus :
Les caractéristiques principales
Histoire et actualités du bâtiment
Les missions du Bison
Les bâtiments ayant porté le nom de Bison
Une collection de photos
Les remorqueurs côtiers type Bélier :
. Nom Chantier Sur cale Lancé En service Port base
A695 - Bélier DCN, Cherbourg 02/1979 04/12/1979 10/07/1980 Toulon
A696 - Buffle DCN, Cherbourg 03/1979 18/01/1980 19/07/1980 Brest
A697 - Bison DCN, Cherbourg 01/1980 20/11/1980 18/03/1981 Toulon
Les commandants du remorqueur côtier Bison
Officier des équipages de 1ère classe Régis Béranger 19 décembre 1980
Enseigne de vaisseau de 1ère classe Christian Bancharel 4 juin 1982
Enseigne de vaisseau de 1ère classe Philippe Marasse 23 août 1984
Lieutenant de vaisseau Michel Romary 8 septembre 1986
Lieutenant de vaisseau Daniel Lejeune 14 novembre1988
Lieutenant de vaisseau Olivier Mousseau 5 novembre 1990
Enseigne de vaisseau de 1ère classe Daniel Gautelier 25 septembre 1992
Enseigne de vaisseau de 1ère classe Alain Bain 29 août 1994
Enseigne de vaisseau de 1ère classe Jean-François Decourcelles 9 août 1996
Enseigne de vaisseau de 1ère classe Francis Moy 25 février 1998
Lieutenant de vaisseau Jean-Pierre Rabourdin 3 mars 2000
Lieutenant de vaisseau François Gillet 8 mars 2002
Lieutenant de vaisseau Patrick Nouette 30 juin 2004
Enseigne de vaisseau de 1ère classe Laurent Musso 16 juin 2006
Enseigne de vaisseau de 1ère classe Jacques Bazin 25 juillet 2008
Enseigne de vaisseau de 1ère classe Arnaud Davoine 30 juillet 2010
Enseigne de vaisseau de 1ère classe Cyril Beauvais 22 juin 2012
... ...

Jean-Michel Roche pour Net-Marine © 2012. Copie et usage : cf. droits d'utilisation.


[Sommaire Net-Marine]