Aviso-escorteur Victor Schoelcher

L'aviso-escorteur Victor Schoelcher a été mis à flot le 11 octobre 1958 à l'arsenal de Lorient. Admis au service actif le 15 octobre 1962, il est affecté à l'Ecole d'application des enseignes de vaisseau, comme conserve de la Jeanne d'Arc pendant onze campagnes d'application, au cours desquelles il montrera le pavillon français dans toutes les parties du monde, et effectuera des escales dans plus de 70 villes aux noms prestigieux.

Après un bref passage au Centre d'expérimentation du Pacifique (1973), il sert au sein des Forces maritimes de l'océan Indien de 1973 à 1988 et participe notamment à l'évacuation de la base de Diego Suarez, après l'indépendance de Madagascar.


L'aviso-escorteur Victor Schoelcher à Toulon (1983).

Il effectuera par la suite de nombreuses missions d'assistance au cours des années 80 : Seychelles ravagées par le cyclone Andry (décembre 1983), sauvetage de boat people en mer de Chine (avril 1984), Bangladesh (mai 1984)...

Lors de la guerre Iran-Irak en 1987, il assure la protection de la navigation commerciale après l'attaque du Ville d'Anvers. Il mène 3 missions particulièrement dangereuses. Navigant entre les mines, il est survolé par les missiles irakiens, en cherchant à éviter les boghammars et autres frégates iraniennes.

Après trente années de carrière, il a été vendu en 1988 à la marine uruguayenne qui le rebaptise General Artiga. Le General Artiga a été désarmé 27 avril 2005. Le 8 avril 2008, l'aviso-escorteur Uruguay (ex français Commandant Bourdais) a été désarmé par la Marine uruguayenne. Des 3 avisos-escorteurs transférés par la France en 1990-91, il ne subsistait plus, en 2008, que le Montevideo (ex Amiral Charner), le General Artiga (ex Victor Schoelcher) ayant été désarmé en 2005.

Pour en savoir plus :
Les caractéristiques principales
Histoire de l'aviso-escorteur Victor Schoelcher
Les campagnes du Victor Schoelcher et de la Jeanne d'Arc
Un portrait de Victor Schoelcher
Les bâtiments ayant porté le nom de Schoelcher
Une collection de photos

L'aviso-escorteur Victor Schoelcher était parrainé par le Conseil général de la Martinique et la ville de Schoelcher.
Les avisos-escorteurs :
Nom Serv. Désar. Observations
F725
Victor Schoelcher
1962
1988
Vendu à l'Uruguay General Artiga
F726
Commandant Bory
1964
1996
Brise-lames Brest
F727
Amiral Charner
1962
1990
1991:Vendu à l'Uruguay Montevideo
F728
Doudart de Lagrée
1963
1991
1999 : coulé comme cible de tir
F729
Balny
1970
1994
01/09/2003 : Coulé large de Brest
F733
Commandant Rivière
1962
1984
1992 : A733 (expérimentations)
F740
Commandant Bourdais
1963
1990
Vendu à l'Uruguay Uruguay
F748
Protet
1962
1992
2001: coulé comme cible de tir
F749
Enseigne de vaisseau Henry
1963
1996
Conserve Jeanne d'Arc; Brise-lames Brest
Les commandants de l'aviso-escorteur Victor Schoelcher
Capitaine de frégate Samson 25 janvier 1960
Capitaine de frégate Ludwig 7 octobre 1961
Capitaine de frégate de La Croix de La Valette 8 octobre 1962
Capitaine de frégate Carsin 12 octobre 1963
Capitaine de frégate de Bigault de Cazanove 11 octobre 1964
Capitaine de frégate Franchet 16 octobre 1965
Capitaine de frégate Ausseur 15 octobre 1966
Capitaine de frégate Robinet 12 octobre 1967
Capitaine de frégate Brac de La Perrière 28 octobre 1968
Capitaine de frégate Daubé 15 octobre 1969
Capitaine de frégate Cahuac 14 octobre 1970
Capitaine de frégate Denis 15 octobre 1971
Capitaine de frégate Gardies 14 octobre 1972
Capitaine de frégate Doniol 16 avril 1973
Capitaine de frégate de Laforcade 9 mai 1974
Capitaine de frégate Cousturié 7 mai 1975
Capitaine de frégate Piquet 26 mai 1976
Capitaine de frégate Robaglia 21 août 1977
Capitaine de frégate Lavaine 3 août 1978
Capitaine de frégate Laurent 27 août 1979
Capitaine de frégate de Roquefeuil 15 août 1980
Capitaine de frégate Raguet 16 août 1981
Capitaine de frégate Le Berre 16 septembre 1982
Capitaine de frégate Combarieu 2 septembre 1983
Capitaine de frégate Blanvillain 22 août 1984
Capitaine de vaisseau Serizier 6 août 1985
Capitaine de frégate Filippi 19 juillet 1986
Capitaine de frégate Oudot de Dainville 2 juillet 1987

Jean-Michel Roche pour Net-Marine © 2010. Copie et usage : cf. droits d'utilisation.


[Sommaire Net-Marine]