Les bâtiments ayant porté le nom de Borda


Le Borda bâtiment de l'Ecole Navale, ex vaisseau de 110 canons Commerce de Paris, alors rasé d'une batterie.
Cinq bâtiments de la marine française ont porté le nom de Borda, la plupart sont des vaisseaux alors reconvertis en école, parmi eux :

Un brig de 10 canons (1834 - 1849), mis en chantier à Bayonne en 1828, prend le nom de Borda en 1832. Mis à flot le 26 septembre de la même année, il est armé le 15 avril 1834 sous le commandement du LV Luczot. Le 24 février 1836, il arrive à Rochefort venant du « Passage » et y repart le 18 mars. Le 11 mai 1837, il est armé comme stationnaire à Rochefort, en remplacement de la Mayenne. Le 18 décembre 1839, à la suite à l'affectation du vaisseau Commerce de Paris à l'Ecole Navale sous le nom de Borda, il est renommé Observateur. Ce brig est condamné en 1849.

Un vaisseau de 110 canons (1807-1884) du type éponyme, dont la construction, qui est ordonnée le 14 mai 1804, et commence à Toulon en décembre 1804, est le fruit d'un don des commerçants parisiens à la République (27 mai 1803). C'est sans doute ce qui explique que baptisé dans un premier temps le 7 novembre 1804 Ville de Paris, il prit dès le 21 novembre le nom de Commerce de Paris. Mis à flot le 8 août 1806, il eut une carrière aussi longue que relativement tranquille, dans un premier temps à Toulon de 1808 à 1814, puis Brest, où il désarme le 2 décembre 1814. Entre 1822 et 1825, il est rasé d'une batterie pour améliorer ses qualités nautiques. Puis il est rebaptisé plus simplement Commerce le 9 août 1830 (pour éviter toute confusion avec le Ville de Paris). Le 18 décembre 1839, il prend le nom de Borda, car il va peu après remplacer l'Orion comme bâtiment amiral de l'Ecole Navale. Après plus de vingt ans au service de l'Ecole Navale, le 10 août 1863, il est rebaptisé Vulcain, pour servir comme bâtiment central de la réserve jusqu'en 1884. Condamné en avril 1884, il est démoli l'année suivante à Brest.
(Caractéristiques : 62,5 x 16,3 x 8,1 m ; Plan Sané ; Conçu comme prototype des vaisseaux 3 ponts à construire à Anvers ; 1060 h ; XXX.36 + XXXII.24 + XXX.12 + VI.8 + XII.caronades.36).


Le Borda bâtiment de l'Ecole Navale, ex vaisseau de 120 canons Valmy.


Un vaisseau de 120 canons (1849-1891) qui devait s'appelait Formidable, mais fut renommé Valmy en 1836. Conçu sur plans Leroux, c'est le plus grand vaisseau à voiles alors jamais construit en France. Sa construction débute à Brest le 1er mars 1838, et il est mis à flot le 25 septembre 1847. Après une série d'essais
sous voiles en novembre 1849, il rejoint l'escadre d'évolution. C'est avec le Jupiter qu'il fait une croisière en juillet-août 1850 de Naples à Tunis puis Cherbourg.
En 1854-55, il participe à la guerre de Crimée en mer Noire, plus particulièrement au bombardement de Sébastopol (17 octobre 1854). Mis en réserve à Brest en janvier 1856, il reste un moment sans être utilisé.
Le 18 août 1863, il est renommé Borda, et prend quelques mois après la place de l'ex Commerce de Paris à l'école navale.
En 1890, il est rayé des listes et renommé Intrépide (simple échange de nom avec son successeur le vaisseau rapide prévu en mixte). Il est condamné à Brest en 1891.


Un vaisseau rapide prévu en mixte type Algésiras (1864 - 1889) dont la construction est ordonnée en juin 1853 à Rochefort, et débute le 2 septembre 1853, sous le nom d'Intrépide. Mais son achèvement va tellement tarder qu'il n'y aura plus aucun intérêt de l'armer en vaisseau, tellement ce type était dépassé.
Il est donc transformé sur cale en transport en 1863-64. Enfin mis à flot le 17 septembre 1864, il sera armé à Rochefort. De décembre 1866 à juin 1867, il effectue le rapatriement du corps expéditionnaire du Mexique (CV Claude Gennet). Le 16 juillet 1881, il participe à la prise de Sfax. Affecté en 1883 à l'Ecole Navale, il est en 1887 mis en réserve à Toulon, amarré à Missiessy et servant comme caserne. C'est en 1890, qu'il est renommé Borda, et commence une nouvelle carrière à l'Ecole Navale. Il est démoli à Cherbourg en 1921-22.
(Caractéristiques : 5160 t ; 3604 cv ; 71,6 x 16,8 x 8,1 m ; Plans Dupuy de Lôme ; En bois ; 2010 m2 voiles ; 8 chaud. ; Hélice à puits ; 12 nds ; 340 h ; 1889 : IV.138 + IV.rev. + II.37).

Un bâtiment hydrographique type Lapérouse (1988 - ...). En savoir plus...

Texte : Jean-Michel Roche pour Net-Marine ; Photos A. Bougault, Claude Millé - Pour en savoir plus : Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre de Colbert à nos jours.


Le Borda bâtiment de l'Ecole Navale, ex vaisseau Intrépide prévu en mixte (photo A. Bougault).