Jean Bart

Né à Dunkerque le 21 octobre 1650, Jean Bart commence à naviguer dès l'âge de 12 ans. Il fait ses premières armes à la mer dans l'escadre hollandaise commandée par Ruyter. A partir de 1672, il navigue en course pour le compte de la France et se révèle comme un virtuose du genre, accumulant plus de 50 prises entre 1674 et 1678.

Admis dans la Marine Royale, lieutenant de vaisseau en janvier 1679, il fait une campagne en Méditerranée contre les barbaresques et est promu capitaine de frégate légère en août 1686. Chargé en 1689 avec Forbin de conduire un convoi de Dunkerque à Brest, Jean Bart est fait prisonnier par les Anglais, s'évade et revient à Saint-Malo en traversant la Manche en canot.


Capitaine de vaisseau en juin 1689, il met au point une tactique de guerre basée sur l'utilisation de divisions de frégates rapides et maniables, sorte de préfiguration des meutes de sous-marins de la seconde guerre mondiale.

L'exploit le plus célèbre du corsaire dunkerquois date de 1694 quand il s'empare aux dépens des hollandais, au large de Texel, d'un énorme convoi de 130 navires chargés de blé. Cette prise, effectuée en période de disette, fait de Jean-Bart un héros national et lui vaut ses lettres de noblesse. Chef d'escadre en avril 1697, il commande la Marine à Dunkerque où il meurt le 27 avril 1702.

La France a depuis rendu hommage à Jean Bart en donnant son nom à 9 bâtiments de la Marine.

(photo Guillaume Rueda - Buste de Jean Bart exposé au Musée de la Marine de Paris)


[Sommaire Net-Marine]